Article paru dans Le Détaillant – Octobre 2019 \ Rédigé par École des dirigeants HEC Montréal.

Ils s’appellent Google Home, Amazon Echo, Apple Siri, Microsoft Cortana, et ils vont, une fois de plus, bouleverser le commerce de détail.

Après la vente en ligne par ordinateur, puis par téléphone intelligent, l’achat par l’entremise d’un haut-parleur intelligent (smart speaker) est la prochaine tendance lourde. Vous en doutez? Demandez-vous qui aurait parié sur la force et l’importance du commerce électronique il y a vingt ans à peine? Les haut-parleurs intelligents vont révolutionner les manières de mettre en vente et d’acheter. Voici quatre raisons démontrant pourquoi il faut s’en préoccuper.

Le nombre

Au dernier trimestre seulement, 9 millions de haut-parleurs intelligents ont été vendus sur la planète, dont 3,2 millions d’appareils Google Home et 2,5 millions d’appareils Amazon Echo. La technologie se raffinant peu à peu, on prévoit que les achats réalisés avec ces haut-parleurs intelligents passeront de 2 à 40 milliards USD d’ici 2022, alors que plus de la moitié (55 %) des foyers américains posséderont alors un tel outil.

Le prix

Plus de la moitié (53 %) des propriétaires d’un haut-parleur intelligent l’utilisent pour s’informer et comparer les prix d’un produit. Les données ainsi récoltées peuvent permettre de mieux comprendre l’élasticité du prix d’un produit et d’ajuster ce dernier. Seul hic :cette information sera détenue par les grands de la technologie, qui chercheront éventuellement à la monnayer!  

Les coûts

L’utilisation par le client d’un haut-parleur intelligent et l’information fournie en retour quant au prix, aux caractéristiques ou à la localisation d’un produit en magasin peut permettre à un marchand de réduire ses coûts d’exploitation, notamment en termes de main-d’œuvre et de marketing.

Les revenus

Le haut-parleur intelligent permet également aux marchands de favoriser les ventes croisées en proposant au client des articles connexes au produit qu’il souhaite se procurer. Par ailleurs, le passage obligé par Google ou Amazon offre l’occasion aux commerçants d’accroître leur taux de pénétration auprès des clientèles visées, compte tenu de leur imposante présence dans le commerce de détail.  


TAG – Le commerce à l’ère numérique se tient le 1 et 2 octobre 2019 au Palais des congrès de Montréal. Pour consulter la programmation, cliquer ici.